Date de Publication : 15/02/2020 Type de Document : Rapport de situation Source : Ministère de la Santé Description :

Rapport  de l'épidémie à la MVE dans les provinces de l'Ituri, du Nord et Sud Kivu en date du 14 février 2020:

  • Aucun nouveau cas confirmé de maladie à virus Ebola (MVE) n’a été rapporté en date du 14/02/2020, et ceci pour le troisième jour consécutif.
  • De même, aucun décès n’a été enregistré parmi les cas confirmés pris en charge dans les centres de transit/centres de traitement Ebola (CT/CTE).
  • Au total, 3 432 cas (3 309 confirmés et 123 probables) ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie dont 2 253 décès, soit une létalité globale de 66%.
  • La létalité parmi les cas confirmés reste de 64% (2 130 décès/3 309 cas confirmés).   L’effectif des agents de santé affectés par la MVE reste égal à 172, soit 5% de l’ensemble des cas confirmés et probables notifiés depuis le début de l' épidémie.
  • Au cours des 21 derniers jours (du 25/01 au 14/02/2020), 12 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés dans 4 aires de santé réparties dans 2 zones de santé (ZS).
  • La ZS de Beni constitue le principal foyer actuel de l’épidémie, pour avoir rapporté 92% (11/12) des cas confirmés de ces 21 derniers jours.
  • La ZS de Butembo a totalisé 42 jours sans   notification d’un nouveau cas confirmé, le dernier cas y rapporté datant du 03/01/2020.
  • Beni reste seule à avoir rapporté de nouveaux cas confirmés au cours des 7 derniers jours, et est à juste titre une zone requérant une attention particulière.
  • D’autre part, 25 ZS n’ont plus rapporté de cas confirmés depuis au moins 42 jours, quoi que demeurant sous intense surveillance.
  • Un total de 5 446 alertes ont été reçues (dont 5 395 nouvelles), desquelles 99,1% (n= 5 399) ont été investiguées.
  • Le 14/02/2020, 265 personnes ont reçu le vaccin rVSV-ZEBOV-GP dans 5 ZS, pour un cumul de 294 971 personnes vaccinées depuis août 2018.
  • Toutefois, 11/86 (12,7%) échecs aux swabs et enterrements dignes et sécurisés (EDS) ont été enregistrés dont 4 à Komanda, 4 à Mandima, 1 à Bunia, 1 à Mabalako et 1 à Biena.
  • La situation sécuritaire préoccupante à Mangina a suscité une descente de l’Etat-major militaire et d’une délégation de l’OMS, aux fins d’identifier des mesures adéquates à prendre.

                     Dr Patrick Nicaise KINKANI NSIMBA


Urgence :
Riposte de la MV Ebola 10
Coordination :
Coordination EOC
Sous Coordination :
Sous coordination de Beni
Sous coordination de Biakato
Sous coordination de Bunia
Sous coordination de Butembo
Sous coordination de Goma
Sous coordination de Komanda
Sous coordination de Mambasa
Sous coordination de Mangina
Sous coordination de Tchomia
Commission :
Administration
CGIA
CREC
Laboratoire
Logistique
Point d'entrée
Prévention
Prise en charge médicale
Psychosocial
Sécurité
Surveillance
Vaccination